Le digital au service de l’excellence opérationnelle

« LEARNING BY DOING » des mises en oeuvre et démonstrateurs

Réalité virtuelle

La réalité virtuelle désigne les dispositifs qui permettent, en utilisant des technologies informatiques, de construire numériquement par des logiciels spécialisés, des environnements imaginaires ou reflétant la réalité, dans lesquels l’utilisateur a la sensation d’évoluer physiquement.

En fonction des technologies déployées, elle offre une immersion plus ou moins réaliste dans un univers virtuel par la stimulation de différents sens : essentiellement la vue, mais aussi l’ouïe, le toucher voire l’odorat. La réalité virtuelle reproduit donc artificiellement une expérience sensorielle qui se veut aussi proche que possible de la réalité.

La réalité virtuelle permet de mener une activité dans un monde artificiel, à l’image de ce que l’on pourrait faire dans le monde réel. Dans l’industrie, le plus souvent, la finalité de la réalité virtuelle est de permettre à une personne (ou à plusieurs) de vivre une expérience immersive dans un monde créé numériquement. Elle permet de confronter l’opérateur à une situation professionnelle spécifique et peut donc être utilisée dans le cadre notamment de formation ou d’entraînement des opérateurs à accomplir des tâches complexes, coûteuses, voire dangereuses, en toute sécurité.

Simulateur VIRTUAL INDUS & casque de HTC Vive

Section 2 : L’homme au centre de l’industrie du futur
HTC_Vive
HTC_Vive_006
HTC_Vive_002
HTC_Vive_005
HTC_Vive_003
HTC_Vive_004

Réalité augmentée

La réalité augmentée désigne la superposition, sur une scène réelle, d’éléments (sons, images 2D, 3D, vidéos, etc.) virtuels calculés par un dispositif numérique utilisant des technologies informatiques en temps réel. Différentes technologies et des logiciels spécifiques permettent d’incruster de façon réaliste des objets virtuels dans une séquence d’images réelles ou de projeter des objets virtuels dans un environnement réel.

La réalité augmentée s’applique à la perception visuelle (superposition d’images virtuelles aux images réelles) mais peut également s’appliquer aux perceptions tactiles ou auditives.

Dans l’industrie, la réalité augmentée peut être appliquée à la conception, au design, la maintenance, l’assemblage, le pilotage, la robotique…

Diota réalité augmentée projetée

Section 4 : Digital Lean
Diota_002
Diota_003
Diota

Robotique collaborative

La robotique collaborative (aussi appelée cobotique) désigne les systèmes robotisés permettant la collaboration homme-robot en direct ou téléopérée sans que le robot soit confiné dans un box de protection.

La robotique collaborative permet aussi de : développer des environnements plus efficaces, de minimiser le temps consacré à des tâches subalternes, de limiter la surface utilisée (le robot évolue dans le même environnement que le collaborateur), de maximiser l’aisance et la productivité, un même robot pouvant être déplacé facilement pour effectuer à la demande différentes tâches à différents postes.

La robotique collaborative est par exemple une réponse pertinente pour les tâches difficiles et pénibles ou à très faible valeur ajoutée, et hautement répétitive.

Dans l’industrie, un robot collaboratif peut être mobilisé pour assister un opérateur pour manipuler en sécurité des pièces chaudes, lourdes ou encombrantes, ou au contraire trop petites pour être manipulées avec la précision nécessaire, tout en s’adaptant aux caractéristiques de l’utilisateur.

APAS assistant mobile Bosch

Section 5 : Agilité des organisations
apas_001
apas_002
robot_collaboratif

D’autres applications sont disponibles

Venez les découvrir sur place​

La plateforme IT’mFactory
Le fruit d’un partenariat étroit entre Mines Saint-Etienne et le CFAI Loire, positionné dans le projet manufacture du futur.
                           

Cliquer sur l’image pour télécharger au format pdf